Agenda
Debout sous l’orage
le 23 novembre 2018
Téléthon
24 novembre 2018
23ème Marché au gras
17 novembre 2018
Horaires et contact
La Gazette
Culture, sports, loisirsMédiathèque Ça s'est passé chez nous... Imprimer cette page Google+ Facebook
 

Ça s'est passé chez nous...

2018 - 2017- 2016 - 2015 - 2014 - 2013

 

Nos meilleurs souvenirs

À l’occasion des 10 ans de Pecha’Bouquine, le public était invité à raconter son meilleur souvenir de la médiathèque dans un texte court. Un livre, un spectacle, un disque, un jeu, un échange, un film, un atelier, un concert, une rencontre ou une découverte.

Florilège...

Je suis passé par hasard a la médiathèque avec une heure a perdre. La responsable m'a tellement bien reçu, que je n'ai pas eu le choix de m'abonner. J'ai tellement de bons souvenirs de discussions passionnées sur les livres avec des membres de la médiathèque tous plus impliquées le uns que les autres. C"est un bonheur de vous rencontrer.

Longue vie a la médiathèque de Péchabou.:-)

J'adore la médiathèque
Des moments charmants à lire des histoires pour des bébés Il est assis sur mes genoux, la sucette dans la bouche. Calme, silencieux, il écoute, attentif, les histoires que dévoile la conteuse. Près de nous, sa grande soeur, auparavant décidée à bouder les contes pour les "petits", est tout ouïe, elle aussi. À la fin de la matinée, il crie "Bravo" en tapant des mains.

 

Les dix ans de Pecha'Bouquine

Les 12 et 13 octobre, la médiathèque a fêté son dizième anniversaire

en musique avec Sara Longo Trio

et dans la bonne humeur !

 

13 septembre au 11 octobre - exposition Voiles et Toiles
Jean-Claude Bou

 

19 septembre 2018 - premier après-midi jeux de société

Démarrage réussi pour la nouvelle proposition de la médiathèque : le jeu !

Les tables rassemblaient des joueurs de tout âge pour le plaisir de chacun.

Les jeux restent à votre disposition pour jouer sur place; n'hésitez pas à les emprunter !

 

 

14 juin au 1e septembre - exposition Peintre entre rêve et réalité
Du 14 juin au 1e septembre 2018 à la médiathèque

Pascale van Straaten est une coloriste. Au-delà du visible, l’Artiste dévoile ses émotions, et nous transporte dans un monde où la couleur occupe tout l’espace, et où la finesse des contrastes côtoie inéluctablement son extraordinaire sensibilité.

Le lâcher-prise lui permet d’aller à la rencontre d’elle-même, de se laisser surprendre par une construction inconsciente dévoilée. Des silhouettes apparaissent. Elle façonne, et juxtapose les couleurs à l’infini. Son art est une longue quête de l’inconnu, du merveilleux, et de l’imaginaire : une nécessité absolue, pour elle, de sublimer le réel.

Chaque œuvre est une page de son roman.

 

30 juin 2018                              
 

Pour la quatrième année, Pechabou accueillait un auteur du Marathon des mots, Jean-Noël Pancrazi. Distingué par le Grand Prix de Littérature de la Société des Gens de Lettres en 2009 et le Prix Méditerranée en 2012, Jean-Noël Pancrazi est une des grandes figures de la littérature française et méditerranéenne. Dans ses livres, il n’a de cesse de poser un regard bienveillant et profondément humain sur ses personnages. Si une part de son œuvre interroge le monde contemporain (Les quartiers d’hiver, Indétectable, Les dollars des sables), l’autre ravive les souvenirs d’une enfance, secouée par la guerre d’Algérie (La montagne). C’est aussi le cas de son dernier livre Je voulais leur dire mon amour (Gallimard), récit d’un retour raté sur les terres de son enfance qui fait écho à Madame Arnoul (Prix du Livre Inter 1995), roman solaire, à mi-chemin entre autobiographie et fiction, où il explore le pays de ses souvenirs algériens.

Une rencontre émouvante et chaleureuse où il a été question de souvenirs, de retour, d'exil. Certains participants, encouragés par la gentillesse et la simplicité de l'auteur, n'ont pas hésité à témoigner de leur propre expérience qui faisait écho à celle racontée dans le livre.

            

 

7 juin 2018 - Natalie Tual rencontre les CP

Natalie Tual, auteure d'albums jeunesse était à la médiathèque avec les CP pour une lecture musicale de Bulle et Bob au jardin.

Dans un décor bucolique, elle a raconté, elle a chanté, elle a joué de la musique avec des instruments insolites pour le plus grand bonheur des enfants et des adultes présents. Les élèves lui ont fait la surprise de chanter une de ses chansons en deux versions, la sienne et celle qu'ils avaient écrite. Les enfants ont poursuivi la rencontre en posant de nombreuses questions auxquelles Natalie a répondu avec enthousiasme.

Les classes profitent régulièrement des richesses de la médiathèque, à travers le prêt et les animations concoctées par les bibliothécaires. Mais ce jeudi était exceptionnel, ce n'est pas tous les jours que les enfants ont l'occasion de rencontrer un auteur !

 

16 avril au 4 juin 2018 - Exposition Un monde d'Oiseaux

Depuis sa naissance, le coeur de Geneviève Caplet palpite au rythme de la nature, ses yeux s'en émerveillent... Elle aime profondément respirer son calme, et aussi goûter sa force, l'observer, vivre avec elle... tout simplement... en la respectant, créer au fil des saisons... Le monde est si vaste qu'elle a souhaité à un moment trouver un axe qui lui permette de développer une forme d'unité... La présence de l'oiseau l'accompagne depuis si longtemps qu'elle l'a choisi comme fil conducteur dans ses créations. Artiste libre depuis 1991, elle poursuit son chemin d'expression sensible, exploration à mille facettes comme toutes les couleurs de la vie.

Tout est source d'inspiration, m'est prétexte à créer, pour le plaisir, pour l'expérience nouvelle ou pour répondre à une commande personnalisée.
Créer l'espace, nourrir le rêve, respirer la poésie, jouer la fantaisie, rompre la monotonie, inspirer la nature, croquer l'humour, égayer chaque jour, danser les couleurs, peindre avec le coeur...
Envie de vie tout simplement !

 

Exposition Les cent jours

Pour fêter leur centième jour à l'école élémentaire, les enfants de CP ont été invités à créer une oeuvre représentant une collection de cent objets. La médiathèque a accueilli l'exposition pendant un mois environ, pour que le public profite de la créativité des enfants.

 

20 janvier 2018 - Nuit de la lecture
Pour sa première Nuit de la lecture, la médiathèque accueillait Violaine Bérot, romancière, le temps d’une soirée de jeux littéraires.
Une cinquantaine de personnes a pris place sur les bancs, stylo à la main, devant une feuille blanche, pour écrire avec application sous la dictée de Violaine Bérot un extrait de son dernier roman, Tombée des nues, sorti quelques jours plus tôt.
Correction faite et récompense remise, la soirée s’est poursuivie par une lecture à trois voix d’un extrait du texte. Puis nous avons échangé avec l’auteure sur son livre et ses choix d’écriture. L’équipe de la médiathèque est honorée d’avoir été la première à accueillir Violaine pour parler de ce dernier roman.
Cent soixante pages pour raconter l’histoire d’une femme qui, une nuit de tempête de neige, met au monde un enfant. L’extraordinaire de la situation est que personne, pas même elle, ne savait qu’elle était enceinte. Pour ce roman polyphonique, écrit sans point ni majuscule, l’écrivain propose deux grilles de lecture. Selon celle que le lecteur choisit, la narration et l’intensité dramatique sont différents.
Les discussions se sont poursuivies autour d’un apéritif très animé.
En attendant les joueurs de loto, Marie-Odile Flambard, animatrice d’atelier d’écriture, a improvisé des jeux d’écriture, sous forme de cadavre exquis, à la grande joie des personnes présentes.
Le loto a réuni une quarantaine de personnes de tous âges. Les règles sont celles que l’on connaît mais les chiffres étaient remplacés par des mots tirés du roman. Les gagnants devaient rédiger une phrase contenant les cinq mots de la quine pour recevoir leur lot, des livres, bien sûr.
De cette soirée, il nous restera quelques cadavres exquis, quelques phrases loufoques, le souvenir d’une ambiance conviviale et gaie, et les sourires des participants.

Les phrases du loto

Cinq quines :

Le vertige de penser est un nom sans coup.

Après quelques pas, comme il ne pouvait pas forcer, il prit des jumelles pour mieux voir la jeune fille endormie.

Dans tout métier, une débutante prend plaisir à téléphoner dans le vent.

Tu nous fais croire que tu fais des efforts mais tu sors tout le temps et tu passes toutes tes nuits dehors.

Il a beaucoup pensé son métier, pourtant sa tête sonne vide.

Et un carton plein :

Il est possible de monter un instant derrière quelqu'un de connu. J'ai ouï dire : pas de congère pour moi dans le lit. Les gens ont pris un mauvais coup en pleine tête.

Quelques cadavres exquis

La lecture sympathique aimera beaucoup.

Le livre rouge sourira en tourbillonnant.

La table multicolore tombe sur la route mal éclairée.

Le livre heureux skiait, complètement débile.

Le sanglier important s'envole dans son fauteuil.

Le cadavre angora a montré ses oreilles.

La folie froide saute du ciel.

Pour savoir ce qu'est le jeu du cadavre exquis.

 

17 novembre 2017 - Histoire d'un escargot qui découvrit l'importance de la lenteur

Au milieu de son champ, un escargot se pose des questions. Pourquoi sont-ils si lents ? Pourquoi n’ont-ils pas chacun un nom ? Face à l’indifférence de ses congénères, cet escargot, bien décidé à avoir des réponses, va entreprendre un très long voyage. Au fil de ses rencontres, il apprendra ce que sont la peur, l’exil et le nécessaire courage pour avancer.

La fantaisie et la poésie du texte de Luis Sepúlveda est donnée à entendre à travers le mélange entre jeu théâtral et musical mis en scène par la Clak compagnie.

 

10 novembre 2017 au 15 janvier 2018 - Exposition Calligraphie Comment la parole

Dans le cadre du projet Comment la parole {histoires de lecteurs}, Guillaume le Meliner s'est inspiré des textes écrits en atelier d'écriture à Carbonne et Pechabou pour créer des oeuvres.

 

10 novembre 2017 - Comment la parole... {histoires de lecteurs}

Au printemps, Sophie Robin s’est rendue dans les médiathèques de Pechabou et de Carbonne pour interroger les usagers et les professionnels présents. Elle a rencontré, écouté, cherché à savoir ce qu’est un lecteur. Elle a proposé à l'auteur Rachel Corenblit de se saisir de ces témoignages, qu’elle fasse de ces mots son matériau, sa source d’inspiration pour un texte à dire, une histoire à raconter.

 

En 2015 et 2016, avec son questionnaire, elle était allée à la rencontre des lecteurs et du personnel des bibliothèques de Mauzac, Pins-Justaret, Saint-Jean et Roques-sur Garonne. Les auteurs Emmanuelle Urien et Benoît Séverac ont tiré chacun une nouvelle de ces réponses.

Ce sont ces trois nouvelles que nous avons découvertes le soir du 10 novembre. Sophie Robin les interprètait, la violoncelliste, Julie Läderach, improvisait, inventait une musique. Ensemble, elles ont donné vie à ces mots.

Et autour, sur les murs de la médiathèque, des calligraphies des textes écrits pendant l'atelier d'écriture du 11 septembre, oeuvre de l'artiste Guillaume Le Meliner.

 

8 octobre au 8 novembre 2017 - Exposition GRAFF

Raphaël Aznar, alias Swip, et ses élèves de l'atelier Graff de l'ASCP, qui ont réalisé le graff "Maison des associations", ont présenté leurs travaux de l'année 2017-2018. Une exposition pleine de couleurs et d'énergie.

La commune doit à Swip et ses élèves le décor des transformateurs électriques de l'avenue d'Occitanie et de la rue du Soleil levant.

 

13 octobre 2017 - Soirée rap : Denfima

Nous avions le plaisir, ce vendredi, de recevoir Denfima, Dr. Chil et Jack Mallet. Le premier écrit les textes et chante, les deux autres composent, jouent et mixent.

Entourés par les toiles de Rapahël Aznar et de l'atelier Graff de l'ASCP, ils nous ont offert un moment de rap talentueux, plein de gaieté et d'énergie. Un moment d'intense partage entre ces trois jeunes et le public qu'ils ont su emporter. Dans la salle, des petits, des grands et des nettement moins jeunes. Ils ont tous levé les bras, tapé des mains, proposé des objets sortis de leur sac pour inspirer un rap improvisé, ils ont rit et applaudi.

Merci à eux pour ce beau moment.

Visualisez ici des moments du concert.

Le site de Denfima 


 

11 septembre 2017 - Comment la parole... {Histoires de lecteurs}

Pendant quatre heures, ce lundi après-midi, un atelier d'écriture exceptionnel a réuni quinze participants. A partir de fragments de la nouvelle écrite par Rachel Corenblit, sélectionnés par Marie-Odile Flambard, animatrice de cet atelier, ils ont joué avec les mots, d'un texte à l'autre, de l'écriture à la lecture. Pour enfin parvenir à un texte minimaliste destiné à être calligraphié par un artiste calligraphe. Il y a beaucoup été question de rencontre, d'échanges, d'écriture et de lecture.
Bientôt, ici, le recueil des textes écrits pendant cet atelier.

 

29 septembre 2017 - Cinéma iranien

Projection d'un film d'Asghar Faradhi, suivie d'un échange animé par Haleh Charabiani, pechabbolienne d'origine iranienne, autour d'un samovar traditionnel.

Animation préparée en partenariat avec la médiathèque départementale.

 

24 juin 2017 - Marathon des mots - Rencontre avec Laïa Jufresa

Pour la 3e année consécutive, la médiathèque de Pechabou a accueilli un auteur du Marathon des mots. Le Mexique étant à l'honneur, nous avons eu le plaisir et le privilège de recevoir Laïa Jufresa pour son roman Umami (éd. Buchet.Chastel).

Née en 1983 au Mexique, Laïa Jufresa a été choisie en 2015 par le ministère de la Culture mexicain et le British Council pour figurer dans la liste des vingt jeunes auteurs contemporains les plus importants au Mexique. Après un recueil de nouvelles, Umami est son premier roman. Il raconte l'histoire d'un groupe d'habitants de la classe moyenne de Mexico qui vivent dans le même lotissement et ont en commun d'avoir subi une perte (deuil, abandon...) Laïa Jufresa nous fait entendre avec talent les voix d'une petite fille de six ans, de sa soeur aînée, une adolescente, d'une jeune femme qui entretient une relation compliquée avec la nourriture, d'un sexagénaire veuf. Chacun parle de lui, de ses voisins, et peu à peu, l'histoire se dessine en un tableau tendre et émouvant.

Laïa Jufresa nous a expliqué les raisons de ses choix narratifs, la manière dont l'histoire s'est peu à peu imposée à elle. Elle nous a parlé avec passion de son travail d'écriture. Cette rencontre a été pour les auditeurs l'occasion de découvrir une jeune femme chaleureuse et un écrivain exigeant et audacieux.

Umami est disponible à la médiathèque. Venez l'emprunter.

 

25 avril 2017 - Conférence : Ravenne, ville d'art, histoire, art et gastronomie

Ravenne est une ville italienne, située dans la région Émilie-Romagne, près de la Mer Adriatique, fondée par des Grecs de Thessalie, avant que les Romains s'en emparent et y fondent un port. Elle fut capitale de l’Empire romain d’Occident, du royaume des Ostrogoths du roi Théodoric et de l’Empire de Byzance en Italie. Ravenne est mondialement réputée pour ses monuments paléochrétiens (mausolées, basiliques, baptistères, chapelle) qui forment un ensemble unique classé par l'Unesco. Décorés de mosaïques précieuses et uniques, ces monuments ont conféré à Ravenne le titre de "ville de la mosaïque".  
Bernadette de Pascale-Dalmas, conférencière, présentera aussi la gastronomie de l’Emilie-Romagne, considérée comme la plus raffinée et variée d’Italie, un véritable art de vivre.

Réservation conseillée auprès de la médiathèque 05 61 27 80 51
Entrée libre et gratuite

Du 24 au 29 avril, participez à la semaine italienne de Pechabou

 

24 février au 28 avril 2017 - Cycle cinéma italien - Ettore Scola
En partenariat avec la Médiathèque départementale de la Haute-Garonne, la Médiathèque Pecha'Bouquine et le Comité italien de Pechabou se sont associés pour proposer un troisième cycle cinéma italien.
Trois films à l’affiche, mettant en lumière cette année l'œuvre d'Ettore Scola.
 
21 janvier au 13 mars 2017 - Exposition photo : De l'intérieur, Stéphane Lessieux
Stéphane Lessieux, photographe, aime raconter en images ce que vivent les personnes dans l'intimité de leur environnement. Attiré par la photographie humaniste et le portrait, montrer, témoigner, rendre hommage sont ses motivations profondes. En 2015, il nous avait présenté, dans Entre deux âges, la rencontre entre des personnes âgées en maison de retraite et des enfants. Il est revenu avec sa dernière exposition, De l'intérieur, qui montre le quotidien d'enfants à l'école.

 

31 mars 2017 : Le dernier jour d'un(e) condamné(e)

Le dernier jour d'un condamné est un roman bouleversant où Victor Hugo dénonce l’horreur d’un crime inhumain, un vibrant réquisitoire pour l’abolition de la peine de mort. La compagnie L’Embellie Turquoise présente une adaptation dramatique du roman, offrant une vision contemporaine et inédite puisque, pour la première fois, ce roman a été adapté au théâtre pour une comédienne.

Un spectacle bouleversant sur un thème toujours d'actualité dans de nombreux pays.

Avec Lucilla Sebastiani
Mise en scène : Pascale Faber et Christophe Borie
Un partenariat festival Mère Denys fait sa comédie et médiathèque Pecha'Bouquine

 

Première grande fête de la médiathèque, avec des animations pour tous, presque non stop du vendredi soir au samedi soir : soirée courts-métrages (association Image'In), cercle de lecture éphémère, exposition photo De l'intérieur (Stéphane Lessieux), atelier d'écriture, café des parents, marionnettes, concert de jazz manouche (Pump Up The Swing), lecture de livres pour enfants, échange avec l'auteur Benoît Séverac, le Contoir de Bistrot (François Vermel), et pour finir dans la bonne humeur et la convivialité, apéritif offert par la municipalité et repas partagé.

 

2 novembre au 30 décembre 2016 : Exposition Peintures et pastels

 Annie Penin nous a présenté sa seizième exposition, sur le thème De l'hyperéalisme à l'abstrait, une logique contradiction.

2 décembre 2016 : Les petits pains

Crédit photos : Baptiste Hamousin

Quand il n’est pas en train de pétrir sa pâte ou de sortir ses croissants du four, le boulanger lit des livres. Il en lit et relit tant et tant qu’il connaît des tas d’histoires par coeur.
Et c’est bien pour ça qu’on vient chercher le pain chez lui.
Parce qu’avec ses petits pains, ses croissants, ses brioches, le boulanger fabrique des personnages, en un tour de main, et voilà que l’étalage de la boulangerie devient théâtre de marionnettes.
A la boutique, le boulanger voit passer des gens toute la journée. De tous les âges, de tous les gabarits et de toutes les couleurs. Alors, si on regarde bien, toutes ses histoires parlent un peu de la même chose : comment faire pour vivre ensemble quand nous sommes tous si différents ?

Un spectacle de la compagnie Rouges les anges qui a enchanté le public de Pechabou, du plus jeune au moins jeune.

 

19 novembre 2016 : Femmes occitanes engagées dans leur siècle

Les personnages qui ont fait l’Histoire de la France ne sont pas tous des hommes… En Occitanie, depuis les origines et jusqu'à la Révolution, la femme héritait comme l'homme, votait, était éligible et pouvait diriger un territoire. Georges Labouysse, professeur d’histoire et géographie à la retraite, évoquera les traits essentiels de quelques-unes de ces figures de l’Occitanie au féminin qui se sont affirmées dans le contexte de leur siècle respectif : Galla Placidia, Aliénor d’Aquitaine, Guiraude de Lavaur, Jeanne III d’Albret, Olympe de Gouges.

 

18 novembre 2016 : Olympes de Gouges, la parole décapitée

OLYMPE DE GOUGES

1748-1793

Mérite la reconnaissance des femmes
parce qu'elle a été la première en France en 1791
à formuler une déclaration des droits de la Femme,
parce qu'elle a revendiqué toutes les libertés,
parce qu'elle est morte sur l'échafaud en 1793
sans jamais rien céder sur ses principes.

Dominique Bru, comédienne et metteur en scène, fait revivre la vie passionnée de cette femme d'exception dans un spectacle théâtral.

 

14 octobre 2016 : A la rencontre de l'Iran
Haleh Charabiani, Pechabbolienne née en Iran, nous a emmenés à la découverte de son pays d'origine. A travers une conférence très documentée, elle nous a fait traverser les siècles, évoquant la culture, l'art, la conditon des femmes, la vie quotidienne des Perses d'hier et des Iraniens d'aujourd'hui.