Agenda
Soirée mexicaine
Le samedi 20 mai
Le dernier jour d’un(e) condamné(e)
Le 31 mars
Annulation de la soirée Bal trad’
Le 22 avril
Horaires et contact
La Gazette
Vivre à PechabouPratiqueUrgences & défibrillateurs Imprimer cette page Google+ Facebook
 

Urgences & défibrillateurs

cliquez sur l'image pour télécharger les numéros

Santé


La commune s'est équipée de 2 défibrillateurs cardiaques (DAE :Défibrillateurs Automatiques Externes). Ils se situent:
•    20 chemin du Canal (salle Poumirol)
•    29 avenue d’Occitanie (Médiathèque municipale).

Ces dispositifs permettent de réduire les morts subites d'origine cardiaque et d’accroitre les chances d'être sauvé.

Comment reconnaître un arrêt cardiaque?

Faire repartir le cœur       

•    Perte de connaissance
•    Arrêt du pouls
•    Peu ou pas de respiration

Il faut agir vite, dans les 8 premières minutes :

•    Appeler le 15 / le 114 pour les personnes malentendantes
•    Pratiquer un massage cardiaque
•    Utiliser un défibrillateur automatique externe 

Au bout de 3 minutes, le cerveau, privé d'oxygène, peut être endommagé.

Comment utiliser le défibrillateur ?


Poursuivez la réanimation cardio-pulmonaire jusqu’à l’arrivée du DAE.
Ouvrez la housse du défibrillateur, sortez-le et allumez-le : une voix électronique vous donne les instructions à suivre. Elle vous explique d'abord comment placer les électrodes sur la peau nue de la victime : l'une doit se situer sous l'aisselle gauche, l'autre sur la poitrine côté droit.
        

Assurez-vous que personne ne touche la victime lorsque le DAE analyse son rythme cardiaque.
Assurez-vous que toutes les personnes présentes sont éloignées de la victime et de son environnement immédiat et éloignez-vous du corps de la victime pendant que le défibrillateur délivre l'impulsion électrique.
L'appareil fait lui-même le diagnostic et délivre le choc si c'est nécessaire : donc pas de risque de se tromper !
Le défibrillateur va alors vérifier si le cœur est reparti et vous donnera les instructions à suivre.

Il existe aussi des défibrillateurs semi-automatiques : l'appareil vous dira alors d'appuyer sur un bouton pour délivrer le choc. S'il n'y a pas de défibrillateur externe, on masse sans s'arrêter jusqu'à l'arrivée des secours.

                                                  

 

(Contenus extraits du guide des gestes qui sauvent de la Croix-rouge française. Textes : Dr Pascal Cassan, Dr Daniel Meyran, Dr Vincent Hubert -- Illustrations : Philippe Diemunch - Pictogrammes : Yann Brien.)

 

 

Questions fréquentes :

Une fibrillation, qu’est-ce que c’est ?
L’activité mécanique du cœur est en parfaite harmonie avec les impulsions électriques. La fibrillation signifie que ces impulsions électriques deviennent subitement anarchiques.
Combien de temps a-t-on pour sauver quelqu’un en arrêt cardiaque ?
Chaque minute gagnée dans la mise en place d'un DAE peut augmenter de 10% les chances de survie de la victime.
Après avoir défibrillé la victime, doit-on laisser le DAE sur elle ?
Le DAE doit rester allumé et en place jusqu'à ce que les services médicalisés prennent la victime en charge.
Peut-on utiliser le défibrillateur quand il pleut ou à la piscine ?
Oui. Cela n’est pas dangereux mais le DAE peut cependant perdre de son efficacité par un défaut de contact. Il vaut mieux intervenir sur une personne sèche et dans un lieu sec.
Est-ce que la victime peut être choquée plusieurs fois ?
Oui. Si le DAE l’estime nécessaire, il prévient l’utilisateur et effectue plusieurs chocs.
Pourquoi doit-on faire le massage cardiaque ?
Le massage permet de faire circuler le sang et l’oxygène qu’il contient dans le cœur et le cerveau. Cette circulation ralentit la mort du cerveau et celle du muscle du cœur.
Est-ce que je peux mal faire en utilisant un DAE ?
Non. Cet appareil est simple à utiliser et ne présente aucun risque pour l’utilisateur ou pour la victime. Il délivre le choc en suivant l’analyse du rythme cardiaque et ne délivre pas de chocs s’ils ne sont pas nécessaires.
Peut-on choquer accidentellement une autre personne ou soi-même ?
Non. Le choc électrique est programmé pour aller d’une électrode à l’autre dans la poitrine du patient. Il ne faut pas toucher le patient pendant la délivrance du choc.
Quels vêtements du patient doivent être enlevés pour effectuer la défibrillation ?
Pour permettre le placement des électrodes, la poitrine de la victime doit être nue. Tous les vêtements recouvrant la poitrine doivent donc être enlevés, y compris le soutien gorge.
(Extrait du guide édité par l’Observatoire national de la sécurité et de l’accessibilité des établissements d’enseignement

Pratiquer un massage cardiaque :


Plus le massage cardiaque sera pratiqué rapidement, plus les chances de survie seront importantes : cette activation manuelle de la pompe cardiaque permet d'irriguer l'organisme et de retarder la détérioration des fonctions vitales ainsi que les lésions dans le cerveau.

Voici la technique :
Il faut masser le cœur de la victime pour faire circuler le sang dans le corps :

Retrouvez les gestes qui sauvent sur le site de la Croix-Rouge

  • Allongez la victime sur une surface dure ; placez-vous à genoux à ses côtés
  • Positionnez vos mains l'une sur l'autre, au milieu du thorax, entre les deux seins, les bras bien tendus
  • Appuyez de tout votre poids, bien au-dessus : ce ne sont pas les bras ni les mains qui appuient mais tout le corps
  • Pratiquez 100 compressions par minute, par séquence de 30 compressions consécutives. Vous devez à chaque fois appuyer très fort, pour enfoncer la cage thoracique de 3cm à 4cm. Veillez à bien relâcher entre chaque compression.
  • Recommencez jusqu'à l'arrivée des secours.
  • Même si vous avez l'impression de mal effectuer le geste continuez : mieux vaut un massage cardiaque imprécis que pas de massage cardiaque du tout.
   

  • SAMU, Médecin de garde : 15
  • Urgences (pour les malentendants) : 114
  • Pompiers : 18
  • Centre anti-poison :05 61 77 74 47
  • Hôpital Purpan : 05 61 77 22 33
  • Hôpital Rangueil : 05 61 77 22 33

 

 

  • Suicide Ecoute : 01 45 39 40 00
  • Fil Santé Jeunes : 0 800 235 236
  • Drogue Info Service : 0 800 231 313 (gratuit depuis un fixe)
  • Sida Info Service : 0 800 840 800
  • Hépatites : 0 800 845 800
  • Allô Enfance Maltraitée : 119
  • Enfance et partage (associatif) : 0 800 051 234
  • Violences Femmes Info : 39 19
  • SOS Amitié : 01 40 09 15 22
  • Police : 17
  • Gendarmerie de Castanet-Tolosan : 05 34 66 69 80

 

  • Ambulance : 05 61 27 83 04
  • Médecin Généraliste Pechabou : 05 61 27 84 60
  • Pharmacie Pechabou : 05 34 66 29 01
  • Pharmacie de garde : 32 37 (7j/7, 24h/24)
  • Dentiste de garde : 07 83 45 86 13 (lundi-vendredi de 20h à 24h, samedi& dimanche de 10h à 18h) 

  • Pharmacie de nuit : 76 allées Jean-Jaurès, Toulouse - 05 61 62 38 05
  • Dentiste Pechabou : 05 62 71 05 62
  • Chirurgiens-dentistes de garde : 05.61.54.80.80
  • Infimières Pechabou :
  • 06 84 97 07 60 (rue H. Russel),
  • 05 61 81 77 00 (ch. Ecluse de Vic)-
  • 05.61.46.37.34 (visites à domicile)
  • Kinésithérapie, Podologie : 06 33 98 13 55 (7 av d'Occitanie)

 

Vie quotidienne


  • Déchets : Service Relation aux usagers du Sicoval (n° vert) : 0 805 400 605
  • Eau, assainissement : Service Relation aux usagers du Sicoval (n° vert) : 0 805 400 605 ou 05 62 24 76 91 pour les urgences
  • EDF : 0 810 800 801 ou 0 810 070 333 (dépannages)
  • Gaz : 0 800 47 33 33 (urgences et dépannages) - Site d'information sur les incidents sur le réseau GRDF
  • Allô Service Public : 39 39
  • Carte bleue volée ou perdue 08 36 69 08 80
  • Chéquier volé ou perdu 08 36 68 32 08

Médiathèque
■ Actualité
■ Club lecture
■ Atelier d'écriture
■ Animations
■ Café des parents

■ Horaires
■ Contactez-nous
En un clic
● Associations
● Publications
● La Lorgnette
● Carte interactive
● Revue de presse
Pratique
● Paiement en ligne
● Vos démarches
● Urgences & défibrillateurs
● Marchés publics
               
cosix