Agenda
Le dernier jour d’un(e) condamné(e)
Le 31 mars
Annulation de la soirée Bal trad’
Le 22 avril
Horaires et contact
La Gazette
Culture, sports, loisirsJumelages Whitegate, Irlande Imprimer cette page Google+ Facebook
 

Whitegate, Irlande

                        

Grâce à l’intermédiaire de Meg Martel, habitante de Pechabou, notre village a pu entrer en contact avec la commune de Whitegate, dans le comté de Cork en Irlande.

See also :

Whitegate & alentours :
A voir !
Où loger?

Les images du voyage de la délégation pechabbolienne à Whitegate

Emission de télévision - séquence sur la visite de la délégation pechabbolienne à Whitegate
Video de présentation de Whitegate
Videos des soirées irlandaises à Pechabou
Video de présentation de l'Irlande



Découvrez Whitegate et le comté de Cork !

Du 19 au 26 avril 2015, une soixantaine de Pechabboliens de tous âges était en visite à Whitegate.  Une soirée "photos" et présentation, ouverte à tous, était proposée le vendredi 15 mai à 20h à la salle de la Musardière : l'occasion pour tous d'en savoir plus sur l'Irlande en général et Whitegate en particulier...

Merci à tous les participants pour leurs photos, et à Jérôme Campilla pour ses magnifiques prises de vues

En savoir plus, participer... : Comité de jumelage Pecha'Gate  

La délégation pechabbolienne à la télé irlandaise !

Lors de sa visite à Whitegate (Irlande), la délégation pechabbolienne était interviewée par une équipe de télévision de Irish TV, dans le cadre d'une émission consacrée au comté de Cork.
Le reportage sur la visite pechabbolienne se situe à la 19e minute de l'émission

The story so far...


 Depuis 2012, Pechabou et Whitegate, dans le comté de Cork en Irlande, ont initié des échanges afin de développer les liens entre nos deux villages. Une soirée irlandaise a ainsi été créée et remporte un grand succès. Vous en retrouverez ci-après des images. Un réseau de correspondants a éganlement été mis en place.

En témoignage de l'amitié franco-irlandaise, un arbre et un panneau ont été plantés à Whitegate.

Pour animer ce jumelage, un comité a été créé : vous pouvez vous y joindre en adressant simplement un courriel à
communciation@mairie-pechabou.fr ou par téléphone : 05 61 81 76 33.

 

Whitegate en images..


  A Voir et à faire à Whitegate !

 

 Retrouvez ci-contre des idées d'excursions et quelques informations sur la culture irlandaise...

Voir aussi :

le site du village de Whitegate 

La page FB: Whitegate, What'sOn

 

Retrouvez également Whitegate en photos dans la photothèque du site

Où loger à Whitegate?

Le centre de vacances Trabolgan propose diverses formules d'hébergement : maisons tout équipées, accueil de camping cars...
Piscine couverte, activités ludiques et sportives, golf... le site propose en outre une grande variété de choses à faire sur place...

Trabolgan
en video

   

"Jump into Ireland", video de l'office du tourisme irlandais

L'Irlande à Pechabou


Dans le cadre du jumelage avec Whitegate, des soirées irlandaises sont organisées. Retrouvez-les ici en photos  ou en videos...

 

Un Consul honorifique pour Whitegate


Lors du Conseil municipal du 13 juin 2014, Meg était nommée Consul honorifique pour Whitegate - une façon pour la commune de remercier cette habitante aux racines celtiques pour son implication dans le comité de jumelage et des évenements qu'il organise...

Bits and Pieces


 La St Patrick se fête le 17 mars, en commémoration du patron des Irlandais et fondateur du christianisme sur l’île verte.
Maewyn Succat, plus connu sous le nom de St Patrick, serait né vers 385 en Grande Bretagne (en Ecosse, probablement). Il aurait été enlevé à l’âge de 16 ans par des pirates et vendu comme esclave à un druide irlandais qui en fit un berger. Selon la légende, après avoir rencontré Dieu en rêve, il décide de fuir sur les côtes normandes pour étudier la théologie et devenir prêtre. Il suit les enseignements de St Germain d’Auxerre, qui le recommande au Pape Célestin Ier. Celui-ci lui ordonne par la suite d’évangéliser l’Irlande : St Patrick y retourne donc en 432 pour convertir les rois irlandais. Il tente alors d’expliquer au roi Aengus la notion de Trinité à l’aide d’un trèfle ("shamrock").
Plus tard, St Patrick est ordonné évêque et fait construire de nombreux monastères. Il part ensuite pour Rome en 444, rencontre le Pape et rentre en Irlande pour y fonder son propre évêché : la cathédrale d’Armagh. Après une longue période d’évangélisation, il se retire à Down patrick en Irlande du Nord, où il meurt le 17 mars 461.
Au 17e siècle, la St Patrick est reconnue comme fête catholique : le pape Urbain VIII l’intègre au calendrier religieux en 1631.
En 1903, le 17 mars devient un jour férié, par une décision du parlement britannique - le Bank Holiday Ireland Act. 
  Ceili et clogging

Le "clogging" ( claquettes irlandaises) : les claquettes sont nées en Irlande et étaient à l’origine un mode de communication. Chassés de lourds sabots, ls paysans communiquaient d’une vallée à l’autre en frappant leurs chaussures sur les troncs vides.
Au 19e siècle, les cultures de pommes de terre furent victimes d’une maladie qui provoqua une grande famine et poussa de nombreux Irlandais à émigrer, notamment vers les Etats-Unis. Les Américains, inspirés par cette "danse bizarre" qu’amenaient avec eux les immigrants, créèrent alors les claquettes américaines, chaussures de ville avec des fers aux talons et sur la pointe.

Les Ceili (prononcer "kéy-li") sont des danses exécutées en couple ou en formation (ligne, cercle, carré...). Le mot CéilÍ ou ceilidh désigne un bal de danses traditionnelles irlandaises ou écossaises.
Les Ceili sont issues d’une famille de danses traditionnelles remontant à la fin du 18e et au début du 19e siècle. Elles s’inspirent des quadrilles français retravaillés sur de la musique irlandaise. Elles sont pratiquées en ghillies (ou soft shoes) et en costume traditionnel. Ce ne sont pas des danses de compétition mais des danses de bal, pour s’amuser, bien que certaines soient plutôt rapides voire difficiles.

 

 

 

Démonstration de danse traditionnelle irlandaise - Ecole élémentaire Aghada à Whitegate

Chant traditionnel par les élèves de l'école élémentaire de Aghada, Whitegate.

 

Médiathèque
■ Actualité
■ Club lecture
■ Atelier d'écriture
■ Animations
■ Café des parents

■ Horaires
■ Contactez-nous
En un clic
● Associations
● Publications
● La Lorgnette
● Carte interactive
● Revue de presse
Pratique
● Paiement en ligne
● Vos démarches
● Urgences & défibrillateurs
● Marchés publics
               
cosix